Comment jardiner dans le respect de la nature

Trucs et astuces à l'attention des jardiniers amoureux de la nature

Trucs et astuces destinés aux jardiniers et jardinières confirmés ou amateurs. Des gestes simples pour un beau jardin dans le respect de la nature et de l'environnement.

Le collecteur d’eau

Récupérez les eaux de pluie qui s’écoulent des toits de votre habitation pour arroser votre jardin ou votre potager est facile et économique. 
Choisissez un plus ou moins grand volume selon vos besoins, l'espace dont vous disposez et votre budget.

De la citerne à enterrer au simple tonneau en bois ou plastique en passant par l'auge en pierre, le collecteur d’eau est un moyen écologique et naturel qui vous fera par ailleurs réaliser des économies non négligeables.
Mieux vaut équiper votre collecteur d'eau d'un couvercle qui permettra de garder l'eau propre et d'éviter tout risque en présence d'enfants.

Le compost

Pour produire vous-même un engrais naturel pour votre jardin, optez pour un bac à compost. Construisez vous-même ou achetez un grand bac à compost dans lequel vous pourrez déposer bon nombre de déchets végétaux tirés du jardin (feuilles mortes, herbe de tonte, fleurs fanées, branches coupées…) mais aussi certains déchets ménagers (épluchures des fruits et légumes – sauf agrumes -, marc à café, coquilles d’œufs, cendres de cheminées…).

Le compostage permet de réaliser une économie substantielle en vous épargnant l’achat d’engrais pour votre jardin et ce dans un respect total du cycle de la nature, sans apport d’engrais chimique.
Pour faciliter le compostage, il est conseillé de coupez et réduire les branches notamment les plus résistantes. Le broyeur est alors un véritable allié du jardinier, un investissement qui sera vite rentabilisé.



 

 

Arrosez malin

Inutile de consommer des litres et des litres d’eau pour un beau jardin. Un arrosage intelligent vous fera faire des économies d’eau et vous garantira un jardin ou un potager verdoyant.
Pour cela évitez impérativement d’arroser en pleine chaleur : préférez le soir ou tôt le matin alors que la température est encore basse.
Un geste qui évitera par ailleurs l'évaporation immédiate de l'eau et évitera à vos plantes de brûler.

Préférez en outre un arrosage aux pieds des plantes ou légumes afin de permettre à l'eau de pénétrer en profondeur et d'atteindre les racines des plantes. Si l'arrosage par asperseurs ou tourniquets est préconisé pour le gazon, il ne l'est pas pour le reste du jardin.
Préparez votre potager en bordure d’une haie plutôt que d’un mur qui accumule la chaleur et accentue l'évaporation de l'eau.
Ôtez les mauvaises herbes qui en plus d’appauvrir le sol, se servent également en eau au détriment des autres plantes ou arbres de votre jardin.
Pensez à utilisez l'eau de lavage de vos légumes, de votre salade par exemple au lieu de la jeter dans l'évier, arrosez vos plantes.

La coccinelle contre les pucerons

Les pucerons s'installent généralement par colonies et sucent la sève des plants (de haricots notamment).
La coccinelle est un gros prédateur de pucerons et punaises. Capable de dévorer des centaines de ces petites bêtes qui envahissent parfois les cultures, la coccinelle est une alliée du jardinier.
Des sélections de coccinelles ont par ailleurs été effectuées permettant d’obtenir une coccinelle qui ne vole pas et reste par conséquent dans votre jardin.
Des larves de coccinelles sont ainsi vendues dans les magasins spécialisés ou par correspondance pour vous permettre de lutter naturellement contre la prolifération de pucerons.

Le mulching

Il s’agit d’une technique qui prévoit de laisser une couche de matériel végétal répandue sur le sol ou entre les plants afin de protéger et fertiliser. Inspirée de ce qui se passe naturellement dans les bois et forêts avec la chute des feuilles en automne qui constitue une épaisse couverture recouvrant le sol.

La fonction du mulching est multiple : - la fermentation des substances organiques fait remonter la température du sol, idéal pour la vie de tous les habitants du sous-sol dont la présence est indispensable pour la formation de l'humus, - en se décomposant lentement, le mulching apporte constamment de l’humus pour nourrir la terre, - le tapis ainsi crée empêche dans le même temps la prolifération de mauvaises herbes - et enfin, le mulching protège la terre des rayons directs du soleil et limite ainsi l'évaporation d'eau assurant une meilleure irrigation pour la terre.

Le mulching est de plus en plus utilisé pour les gazons : de nombreuses tondeuses à gazon sont dotées d’une option mulcheuse qui permet de réduire l’herbe coupée en fines particules avant de la répandre directement sur le gazon fraîchement tondu.



Vous avez aimé nos astuces? Alors partagez-les avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :