Comment embellir et entretenir jardin et plantes

Trucs et astuces, conseils rempotage des plantes, taille des arbres, bouturage

Trucs, astuces et conseils pour la taille et l’entretien des arbres, arbustes et plantes d’intérieur. Des gestes simples pour obtenir un beau jardin.

Taille des arbres, où couper ?

Le principe de base est le même pour tous les types d’arbres : on coupe toujours au-dessus d’un œil (à savoir un bourgeon) ou d’une jeune pousse ou encore d'une feuille. 
La taille doit être effectuée pas trop près de l'œil en question, comptez au moins 5 mm.
Cette taille permet d'assurer la continuité de la branche sur laquelle apparaîtront une ou plusieurs jeunes pousses.
Pour une efficacité totale de la coupe d’une branche, coupez toujours en biseau du côté opposé de l’œil (bourgeon). Ainsi l’eau de pluie s’écoulera de l'autre coté de l’œil et ne viendra pas inonder la nouvelle pousse.

Pince à bonsaï

Si vous aimez particulièrement bichonner votre ou vos bonsaïs, optez pour des outils spécialement conçus pour le bonsaï. 
La pince à bonsaï vous permettra de couper net une branche de bonsaï facilitant ainsi la cicatrisation de la plaie.
La pince à bonsaï est en fait une sorte de tenailles dont le bout des lames est très affûté permettant une coupe nette et précise difficilement réalisable avec un simple sécateur...



 

 

Réussir le bouturage de géraniums

Coupez une longueur de 10 à 20 cm sur une extrémité verticale (et non pas latérale) de votre plant de géranium.
Eliminez les feuilles qui se situent à la base et ne gardez que celles de la tête. Coupez les feuilles de votre bouture de géranium au trois quart.
Pour une réussite quasiment garantie de l’opération, utilisez de l’hormone de bouturage. Trempez l’extrémité coupée de la tige dans l'hormone de bouturage (poudre semblable d’aspect au talc), secouez pour faire tomber l'excès de produit avant de planter la bouture dans la terre.
Dans des petits pots, déposez une couche de billes d’argile sur le fond, recouvrez d'un mélange de tourbe et de sable. Piquez votre bouture, arrosez régulièrement mais modérément.

Enlevez les fleurs fanées

Pour favoriser la croissance de vos plantes à fleurs (géraniums, rhododendrons…), il est vivement conseillé d’ôter systématiquement et au fur et à mesure toutes les fleurs fanées.
Cela évite à la plante de "dépenser" inutilement de l’énergie et lui permet d'avoir une durée de floraison plus longue.
La plante reste par ailleurs esthétiquement belle, les nouvelles fleurs sont mises en valeur et vous limitez ainsi l’éparpillement de pétales au sol.
Un geste qui peut être pratiqué sur les plantes produisant des fleurs de taille moyenne à grosse ; pour les arbustes produisant de petites fleurs, la tache risque d’être longue et laborieuse ! Laissez le vent agir…

Rempotage de vos plantes, la taille du pot

La taille idéale du nouveau pot pour rempoter vos plantes ne doit pas être trop grande par rapport à la taille de l’ancien pot.
Le diamètre supérieur suffit, à savoir 2 ou 3 cm de plus de chaque côté pour un rempotage efficace.

Le surfaçage pour les plantes trop volumineuses

Il est parfois difficile de rempoter un vieux ficus qui a pris des proportions énormes et devient difficile à manipuler.
Pour lui apporter de la terre nouvelle, le surfaçage suffira.
Il s’agit de prélever la surface de terre sur le dessus du pot sur quelques centimètres de profondeur et de la remplacer par un nouveau terreau.
Effectuez cette opération à l’aide d’une cuillère ou directement à la main.
Une fois le nouveau terreau réparti, arrosez ; l'eau permettra aux éléments nutritifs de pénétrer dans la terre.
Vous pouvez également ajouter des petites billes d’engrais.

Conservez vos pots en terre cassés

Ne jetez pas vos vieux pots en terre cuite cassés.
Au contraire, finissez de les casser en morceaux et conservez les morceaux ainsi obtenus. Vous pourrez les utiliser pour réaliser un lit de drainage pour vos prochaines plantations en pot ce qui vous évitera d’acheter des billes d’argile spécialement prévues à cet effet.
Le lit de drainage permet à l’eau d'arrosage de ne pas stagner dans la terre au fond du pot.
Pensez à poser sur le trou situé au fond de votre pot, un morceau de terre cuite (ou un cailloux) suffisamment gros pour éviter aux racines d’obstruer ce passage qui permet à l'eau de s'écouler.



Vous avez aimé nos astuces? Alors partagez-les avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :